Suite à mon article sur ma prise de conscience écologique, j’ai commencé la révolution du zéro déchet à la maison. Je me suis appuyée entre autre, sur le livre Le zéro déchet ainsi que sur les défis de #onestpret pour m’aider à entamer notre transformation. Je remercie Camille Ratia pour ses conseils précieux et au collectif de youtubeurs pour leur initiative très inspirante.

 

Ma lessive maison

Première chose réalisée : ma lessive maison! C’est en voyant la publication Instagram de Claire la blogueuse de Tu me fait grandir que m’est venue le déclic. Ça avait l’air si simple que je me suis dis  : « allez faut tenter!! » . Et je ne regrette pas du tout! Je suis ravie! Imaginez un peu : La lessive maison nécessite très peu d’ingrédients. De ce fait elle est très bon marché, exempte de produits sales, concentrée en savon et elle dure longtemps! Le rêve quoi! Pour info j’ai acheté 1 pain de savon de Marseille de 300g à 3€60 ce qui représente de quoi faire 6 litres de lessive!! !

 

Ingrédients pour 1 litre de lessive:

  • 50 g  de savon de Marseille pure bio ( prendre du savon marqué 72 % dessus et de préférence vert à base d’huile d’olive. Le blanc est fait avec de l’huile de palme)
  • 1 l d’eau
  • éventuellement 1 CS de cristaux de soude (si le linge est très sale ou bien si on veut donner de l’éclat au linge blanc. Ajoutez alors un jus de citron pour encore plus d’efficacité.  N.B : Les cristaux sont de supers nettoyants multi-usage pour la maison. Ce sont également de très bons anti-calcaire et ils sont très efficaces  contre le tarte, pour nettoyer par exemple l’émail de nos salles de bain.) Attention ne pas les utiliser lors d’une lessive de laine ou de soie.
  • éventuellement quelques gouttes d’huiles essentielles : personnellement j’ai remplacé ça par de l’eau floral (aussi appelée Hydrolat), car Bo Bùn est encore bébé et les huiles essentielles sont à éviter à son âge. J’ai été hyper dérouté par l’absence de parfum de mon linge une fois lavé, la première fois (je n’avais rien mis d’autre que du savon). Le linge était vraiment propre mais ne sentait rien. Psychologiquement pour l’instant cela me dérange. C’est pour ça que j’ai cherché une alternative pour avoir tout de même la bonne odeur de linge propre.
  • éventuellement des pochons de lavande bio

 

Les eaux florales (ou hydrolats) sont obtenues lors de la distillation des huiles essentielles. Du fait de leur très faible concentration en principes actifs elles sont inoffensives comparées aux huiles essentielles et peuvent être utilisées par toute la famille. On les utilise également pour les soins cosmétiques et thérapeutiques mais également en cuisine (comme l’eau à la fleur d’oranger par exemple).

 

Etapes :

  1. Rappez le savon
  2. Faites bouillir l’eau
  3. Ajoutez le savon râpé, les cristaux de soude si vous comptez en mettre et mélangez 2 minutes avant de couper le feu.
  4. Laisser refroidir, ajouter les huiles essentielles. Vous pouvez si vous le désirez mixer la lessive pour un aspect plus homogène. C’est prêt !
  5. Si vous voulez utiliser une eau florale comme moi, il faut la mettre dans l’eau de votre fer à repasser vapeur. Ou sinon vous pouvez également vaporiser votre linge de cette eau avant de l’étendre.
  6. Mettez des pochons de lavande bio dans vos armoires pour avoir durablement un linge qui sent bon. Le parfum d’un pochon dure en moyenne 1 an ou 2. Il suffit de régulièrement presser la lavande dans son pochon pour « réveiller » le parfum. De plus la lavande est un anti-mite redoutable 😉

 

Entretenir votre machine à laver.

Si vous prenez un savon de Marseille à 72 % normalement vous n’aurez pas de soucis avec la glycérine qui abime la machine tout simplement car celle-ci est en très petite quantité. Un bon moyen pour savoir si votre lessive maison est très chargée en glycérine c’est de voir si elle se fige beaucoup au fil des jours : Si elle devient compacte c’est qu’il a beaucoup de glycérine ( Parait-il hein j’ai lu ça sur le net. Pour l’instant la mienne qui a environ 2 semaines est restée liquide mais avec un aspect gluant).

Néanmoins voici quelques astuces pour entretenir votre machine :

  1. Tournez votre machine sur programme court à 30 ° avec 1 litre de vinaigre blanc 2 fois par an. Cette opération va permettre de la détartrer et d’éliminer les mauvaises odeurs.
  2. 1 fois par mois,  tourner une machine sans rien à 90 ° pour éliminer résidus et bactéries.

 

Réduction du plastique et des produits sales dans ma salle de bain

Nous sommes en ce moment en train de finir notre stock de gels douche et autres produits de la grande distribution. Pour faire peau neuve dans ma salle de bain j’ai commencé à m’équiper de drôles de produits.

Je ne sais pas comment vous expliquer le pourquoi du comment, mais faire toutes ces transformations a vraiment un côté ludique et excitant lol. C’est génial de découvrir de nouvelles façon de faire et de tester de nouveaux produits. Encore plus quand tu te dis qu’ils ne feront pas de mal à ta santé et qu’ils seront inoffensifs pour l’environnement qui t’entoure.

DSC_1816

Mes achats :

  1. Brosses à dent en bambou biodégradables. Pas donné niveau prix (comptez environ 7€ l’unité mais d’après plusieurs personnes elles se gardent beaucoup plus longtemps qu’une brosse à dent classique).
  2. Dentifrice solide. J’ai prix le Crystal et sa boite rechargeable de chez Pachamamaï. Gros coup de cœur!! Il en faut vraiment très peu car ça mousse vite et on a vraiment une haleine fraiche après ! J’adore !
  3. Savon solide pour le corps. J’ai privilégié un savon de ma région : Le nouveau nez de Les savons d’Amélie. Parfait pour bébé et toute la famille.
  4. Champoing sec.
  5. Savon sec pour les mains.
  6. Baume hydratant dans un contenant métallique pour remplacer toutes les crèmes et baume pour les lèvres classiques qui sont conditionnés dans du plastique.
  7. huile mullti-usage (corps, cheveux, mains)

Avec tout ces produits j’évince une quantité non négligeable de plastique ! Je ferai un point dans quelques temps sur les produits utilisés, après quelques semaines d’utilisation.

 

Réduction de la polution numérique 

J’ai effacé tous mes mails…. Je n’avais jamais pensé au fait que notre activité sur internet avait un impact. Et pourtant apparemment si : Envoyer un email ou en stocker dans sa boite mail contribue au réchauffement climatique! Car selon le site d’Arte la cause  serait dû au fait que : « chaque donnée échangée sur internet est stockée dans des data centers. Leurs serveurs requièrent beaucoup d’énergie pour fonctionner, ainsi que pour être refroidis.  »  Je vous invite à aller lire cet article sur le site d’Arte qui explique bien le problème (ici).

DSC_1593

Cet article met en lumière quelque chose qui m’embête mais que je vais devoir petit à petit changer : dans le même ordre j’en déduis que je produits bien trop de photos sur ce blog. Il va falloir que j’essaie de réduire même si ce n’est pas simple pour moi. Mais je me laisse le temps de passer mon examen car avec mon groupe d’entraînement sur Facebook, on a besoin de détailler les étapes de la réalisation d’une recette avec des photos pour nous aider à mémoriser et à comprendre. Oui je sais voilà que je flanche déjà… je culpabilise déjà.

 

Achats de produits seconde-main

  1. J’ai testé Vinted : Le site est agréable et bien fait. J’ai trouvé entre autre ce joli petit gilet en très bon état pour Minette.  (Site : http://www.vinted.fr)DSC_1589
  2. J’ai acheté auprès d’une blogueuse de Tours, 2 meubles de rangement de la célèbre marque suédoise pour 60€ seulement ! Une sacrée affaire car en plus des meubles, j’ai les rangements qui vont avec. Si tu passes par là : merci à toi Emilie!
  3. J’ai acheté quelques cadeaux pour Noël (je vous ferai un point là-dessus après Noël, pour l’instant chut! c’est un secret!)

 

Vente d’articles de puériculture dont on ne sert plus

J’ai mis en vente quelques affaires. En plus de récupérer un peu d’argent, je contribue ainsi à mon échelle, à faire tourner l’économie du seconde main et à interférer sur le mode de consommation actuel : Imaginez si nous nous mettions tous à consommer de cette manière, les magasins seraient obligés de revoir leur copie et de changer leur manière de production.

DSC_1591

Site : http://www.leboncoin.fr

 

Confection d’un calendrier de l’avent en bois réutilisable  et achat d’un sapin en palette.

L’idée ici c’est de ne plus racheter tous les ans et donc de ne plus produire de déchets inutiles. Le sapin en bois permet de ne plus détruire d’ arbres inutilement. En plus de cela, c’est  quand même agréable de se dire qu’on est en train de créer nos propres codes de Noël avec ces objets ; de se dire que les enfants vont grandir avec et vont avoir plaisir à les ressortir chaque année comme de vieux doudous que l’on ressort d’un coffre au trésor. Dans une société klinex, l’idée de mettre de la valeur dans les choses en les gardant le plus longtemps possible me plait beaucoup!  Je vous ferai un article spécial Noël sur ce thème prochainement et vous pourrez voir mon sapin.

 

Achat chez les petits artisans locaux

  • Les savons d’ Amélie : Comme je vous le disais plus haut, j’ai acheté des savons de chez Les savons d’Amélie. Ces savons sont fabriqués à la main. Ils « sont entièrement naturels, à base d’ingrédients bio, très souvent locaux, formulés sans aucun produit pétrochimique de synthèse (sans perturbateur endocrinien, sans conservateur, sans paraben…), avec une réelle volonté de transparence sur les ingrédients utilisés et leur provenance. » (Pour en savoir plus je vous invite à aller directement sur le site ici )
  • El Niño Factory : J ‘ai acheté un porte-savon et un porte-brosse à dent chez ce talentueux artisan ébéniste. Ses créations sont épurées, simples et esthétiques ! J’adore ! Sa page Facebook : ici

 

Achats de bocaux pour ma cuisine 

L’idée ici est de : progressivement, ne plus utiliser d’emballage et de réduire nos déchets. Cela suppose d’acheter plus de choses en vrac, d’éviter un maximum les aliments transformés (et donc de cuisiner le plus souvent possible). Affaire à suivre 😉 . En tout cas ça fait joli dans ma cuisine !!

DSC_1826.jpg

 

Voilà c’était un petit tour d’horizon de mes récents « écogestes »! C’est très agréable d’en faire la liste, car je me rends compte que ça fait déjà pas mal de choses de faites … c’est cool! J’espère que cela vous aura plu et que cela vous aura donné l’envie de faire pareil !!

A très bientôt pour un nouveau point!

Barbara.

 

Posted by:Mangakel

food, Life & Green

Une réponse sur « Ecogestes de novembre et de décembre 2018 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s